Porteuse d’espoir pour nos enfants.

Un projet porté par des Mères au front et des citoyen-ne-s

Fabriquée par des enfants et placée autour des tables où se prennent les décisions, une Chaise des générations représente et porte la voix des enfants. Elle rappelle aux dirigeants et dirigeantes que leur futur se dessine à travers les décisions prises aujourd’hui. Elle permet en outre aux enfants qui la fabriquent d’exprimer leur potentiel créatif et d’influencer les décisions et actions des adultes en faveur d’un avenir durable. 

La Chaise des générations incarne la revendication phare de l’organisation Mères au front à l’égard des différents ordres de gouvernement. Nous demandons que toutes les décisions passent le crible de leurs impacts sur l’environnement afin de protéger l’avenir de nos enfants.

Porteuse d’espoir pour nos enfants.

Un projet porté par des Mères au front et des citoyen-ne-s

Fabriquée par des enfants et placée autour des tables où se prennent les décisions, une Chaise des générations représente et porte la voix des enfants. Elle rappelle aux dirigeants et dirigeantes que leur futur se dessine à travers les décisions prises aujourd’hui. Elle permet en outre aux enfants qui la fabriquent d’exprimer leur potentiel créatif et d’influencer les décisions et actions des adultes en faveur d’un avenir durable.

La Chaise des générations incarne la revendication phare de l’organisation Mères au front à l’égard des différents ordres de gouvernement. Nous demandons que toutes les décisions passent le crible de leurs impacts sur l’environnement afin de protéger l’avenir de nos enfants.

La Chaise des générations à la COP15

Mères au front apporte la Chaise des générations à la COP15 sur la biodiversité, tenue à Montréal du 7 au 19 décembre 2022.

Les 8 et 9 décembre au Coeur des sciences de l’UQÀM, il y aura la tenue d’ateliers créatifs où, guidés par l’artiste canadienne Angela Marsh, des enfants transforment des chaises récupérées à l’aide de matériaux recyclés et des peintures aux pigments de terre naturelle. Ornées de silhouettes d’animaux menacés et vulnérables, les chaises portent les messages des enfants aux dirigeants et dirigeantes. Les enfants et les adultes sont les bienvenus!

Il y aura également l’exposition de Chaises des générations dans différents lieux d’échange pendant la durée de la COP.

La Chaise des générations concrétise un des engagements de la Déclaration de Kunming, d’intégrer la conservation et l’utilisation durable de la biodiversité dans tous les processus décisionnels.

La Chaise des générations dans les municipalités

Dans leur municipalité, leur ville, leur village ou leur arrondissement, les mères et grands-mères au front font équipe avec une école pour la transformation, à l’aide de matériaux recyclés, d’une chaise récupérée localement. La Chaise est offerte au Conseil municipal, pour qu’elle soit placée en permanence autour de la table où se prennent les décisions, afin qu’une voix symbolique soit accordée aux générations futures.

L’inspiration

L’initiative est inspirée de la ville de Québec, une idée de Clément Laberge, le chef de cabinet du maire Bruno Marchand. Encouragées par ces derniers, les mères et grands-mères au front prennent le relais, avec comme objectif de rejoindre les élu-e-s municipaux de toutes les villes du Québec et au-delà.

Pourquoi

Plusieurs champs de compétence en matière d’environnement relèvent des municipalités : l’aménagement du territoire, le transport collectif et actif, la protection des milieux naturels et des espaces verts, le verdissement et la lutte contre les îlots de chaleur, la réglementation sur les pesticides, la gestion des déchets, etc. Les élu-e-s ont d’innombrables opportunités de construire un avenir durable pour nous, les enfants et les générations à venir.

La Chaise des générations au-delà des municipalités

En marge du volet municipal du projet, des Chaises des générations pourraient trouver leur place dans plusieurs lieux de décision, comme à l’Assemblée nationale du Québec, au Parlement d’Ottawa, et dans les milieux corporatifs.

Mères au front aspire à répandre le symbole de la Chaise afin qu’il puisse prendre place autour du plus grand nombre de tables de décisions, ici et ailleurs. Pour que la protection du vivant, la santé et la sécurité des enfants et des générations à venir soient prises en compte dans toutes les décisions et actions.

Les Mères au front y travaillent, restez à l’affût en 2023.

Ça vous inspire?

Vous souhaitez participer à cette initiative et doter votre municipalité, votre arrondissement ou votre entreprise d’une chaise des générations? C’est possible!

Voici comment participer :

1 – Rejoignez un groupe local Mères au front

2 – Communiquez avec Nathalie Ainsley, coordonnatrice du projet (ainsleynathalie@gmail.com), pour signifier votre intérêt